Une colonie de poissons somnambules au fond de la piscine, des lignes téléphoniques directement reliées aux racines des séquoias géants : d'une power pop sucette à l'anis à un folk rock electro bricolo, Selvaluna s'épanouit à l'ombre du tissu urbain.

Le quatuor yvelinois, qui voit le jour début 2007, se compose d'Emmanuelle Roche (chant, claviers), William Goutx (chant, guitares), Bernard Cecchini (basse) et Jérémie Bocquet (batterie). Puisant leur inspiration dans l'héritage de groupes tels que Broken Social Scene, Sparklehorse, Deerhunter ou Radiohead, les musiciens de Selvaluna partagent un goût pour l'exploration d'atmosphères émotionnellement riches et intimistes.

La grande force de Selvaluna, c'est cette oscillation constante entre tension et relâchement, entre rumeur, tumulte et chuchotements. Ces variations se retrouvent particulièrement dans les questions-réponses que semblent s'adresser les deux chanteurs.

C'est dans cet esprit qu'en 2010, Selvaluna rejoint le label indépendant australien 500 Dollar Limit (No Way Sweden, The Paper Boat...) et enregistre un premier 4-titres.

Sur scène aussi les musiciens de Selvaluna s'amusent à s'écarter des sentiers battus avec une énergie subtile. Au fil du répertoire, les voix se mêlent et les émotions s'entrelacent dans une ambiance cinématographique.